Chaussures Arcus

La fabrication

Les étapes de fabrication

La fabrication d’une chaussure Arcus comprend de nombreuses opérations manuelles. Elle s’effectue en plusieurs étapes : la fabrication de la tige, le montage et la finition. A Pontacq, la fabrication reste artisanale mais s’accompagne de procédures industrielles. Quarante opérateurs montent une à une les chaussures Arcus à la main.

La fabrication de la tige

Le bureau d’étude travaille avec des fournisseurs en Inde et au Portugal pour s’approvisionner en matières qualitatives.

Le montage

Montée sur forme, la tige est assemblée à la première de montage puis à la semelle, selon différentes techniques. La tige est alors fixée sur le débordant de la première avec de la colle. La semelle est fixée à cet ensemble par une couture, il peut s’agir d’un cousu sandalette, Goodyear ou norvégien en fonction de la finition voulue.

La finition

La chaussure Arcus assemblée est nettoyée et bichonnée. On vérifie le montage, enlève les traces de colle, pose les premières de propreté, les lacets ainsi que les étiquettes de composition. Les chaussures sont alors contrôlées puis mises en boite pour la vente.

Commentez !

Les publications similaires à cet article

  1. 11 Déc. 2015Le design432 aff.